13 mai 2007

Pré National | 25ème journée | Castres 82 - 56 CSB

En ce samedi soir à la température estivale, avait lieu pour la 25ème et avant-dernière journée de Pré-National, le match entre Castres et le CSB. Match sans enjeu pour les castrais mais ô combien important pour les barcelonnais dans l’optique du maintien.
Encore une fois privé d’éléments importants (Nico, Bruno, Scandale et Jo), c’est à huit que Barcelonne allait défier Castres. Comme toujours dans les moments importants, le CSB pouvait compter sur La Légende pour donner un coup de main aux jeunes barcelonnais (et à Bébel).

Première action décisive de La Légende à H-1 du coup d’envoi : Polo est prié de trouver un centre commercial dans les plus brefs délais. La raison invoquée : il n’y a pas de bières pour le voyage retour.
Après un crochet par le Auchan et un passage par une déviation qui a bien failli perturber Polo (heureusement nous pouvons toujours compter sur son sens de l’orientation légendaire), nous arrivons enfin au Cossec de Lameilhé.

Après un échauffement typiquement barcelonnais, le match débute sur un rythme lent, la chaleur étouffante n’y étant sûrement pas étrangère. Après quelques minutes équilibrées, les castrais commencent à jouer avec leurs points forts : la puissance et la vitesse. Les barcelonnais essaient de suivre le rythme mais la grosse défense tarnaise rend toute tentative de shoot difficile. Un premier écart est fait à la fin du premier quart-temps (20-12).
Le second quart-temps débute avec la même intensité, les barcelonnais restent dans le coup durant la première partie de la période mais finissent par craquer physiquement face au coup de boutoir castrais. Le passage à vide barcelonnais se solde par un 10-0 (25-18 -> 35-18) et l’écart grimpe à +16 à la mi-temps (38-22).
Privé de quelques unes de ses meilleures armes offensives et confronté à une défense de fer, le CSB peine à marquer des points. En ajoutant à cela bon nombre de paniers faciles manqués et de nombreuses pertes de balles, le total à la mi-temps est famélique.

En seconde période, la domination des tarnais se poursuit mais les barcelonnais ne baissent pas les bras. La sortie prématurée de Pat (qui a repris un coup sur son nez cassé il y a peu de temps) prive un peu plus Barcelonne d’atouts offensifs mais les Rouge et Jaune trouvent plus de solutions en cette seconde période, grâce à Cédric, Fred et surtout Ludo (bien servi par Jule et Loops) et bien-sûr par l’inévitable, l’inoxydable Légende du CSB.
Comme d’habitude c’est par des sarcasmes que tout ça commencera. Sur un écran de retard où La Légende est dominée (pris en fourbe en fait, la seule façon de prendre le dessus sur La Légende), il se fait allégrement chambrer par le n°13 adverse "Pousse plus fort papy". Quelle folie, que de risques pris de façon inconsidérée, parler de la sorte à La Légende c’est s’exposer à son courroux. Bon avouons-le, il y eut quelques actions de mise en route de la machine (lay-up main gauche qui s’écrase sur la planche, airball à 3 pts qui se transforme en passe décisive) mais après, La Légende prouva une nouvelle fois que son nom n’était pas usurpé. Rebonds offensifs, fautes provoquées (avec évidemment l’adresse stevenashienne sur la ligne des lancers), paniers sur la tête des défenseurs… tout y passe. Le n°13 qui chambra tout à l’heure allait savoir ce qui l’en cuit aux hérétiques qui se gaussent de notre idole. Après un rebond offensif et malgré une prise à deux, La Légende déclenchait un shoot arc-en-ciel qui, malgré la faute non sifflée, venait enflammer le filet adverse. Le public était debout saluant le nouveau miracle accompli par La Légende. Le n°13 était quant à lui repris par un de ses coéquipiers : "arrête de pleurer et défend, il t’en met plein la gueule là !".
Malheureusement pour le CSB, il n’existe qu’un seul joueur d’exception et s’il arrive parfois à multiplier les pains, il ne peut pas se multiplier… La fin de match houleuse (lire la Mise au point ci-après) sera la seule faute de ce match pourtant jusque là correct. Le match se termine sur victoire logique et méritée de Castres (82-56).

Mise au point strictement personnelle

Mettons de côté le ton léger de la narration des exploits de La Légende pour évoquer la fin de match.
Replaçons-nous dans le contexte, il reste 2 secondes à jouer, Ludo prend un rebond défensif et fait un dribble pour essayer de déclencher un shoot de son propre camp (shoot réussi il y a un mois de ça face à Lézat). Un joueur adverse lui balance un coup de coude sur le haut du crâne. L’arbitre siffle logiquement antisportive, les barcelonnais ont l’intelligence de na pas envenimer les choses mais le n°14 adverse croit entendre une insulte (comment peut-il entendre une insulte alors qu’il se trouve à 10 mètres de Ludo et que le public applaudit ?). Côté barcelonnais c’est un peu l’incompréhension puisque personne n’a rien dit après le coup de coude, on a du mal à comprendre cette agressivité alors que le match s’était plutôt déroulé dans un bon esprit.
En fait cette réaction épidermique est le résultat de l’attitude intolérable qu’avaient eu quelques personnes assises dans les gradins de Barcelonne au match aller (des propos racistes avaient alors été adressés aux joueurs castrais).
Même si nous, joueurs barcelonnais aurions dû réagir à ces propos (je l’aurais personnellement fait si je les avais entendus), il ne faut pas pour autant faire d’amalgame entre les joueurs et une poignée d’imbéciles dont l’attitude fait honte à tout le club.
La seule chose que nous puissions faire c'est nous excuser pour ces propos et espérer de tout coeur que ces personnes ne reviendront plus nous "supporter".
Pour clore le sujet, certaines personnes hier soir nous en ont quand même donné une jolie leçon de bétise. Se comportant comme ceux qu'ils condamnent, ils se sont permis de nous traiter de fachos, racistes, paysans, babtous (liste non exhaustive).
Cette attitude prouve bien qu'il n’y a pas qu’à Barcelonne qu’on doit balayer les préjugés…

Posté par _Webmaster_ à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Pré National | 25ème journée | Castres 82 - 56 CSB

    Message reçu : commentaire personnel

    Salut JeanMichelPacifiste,
    CASTRE a battu le CSB1 par deux fois, mais égalité entre les supporters du CSB et les joueurs de CASTRE, les 2 n'ont rien à faire sur un terrain de BASKET, c'est pourquoi les supporters ont choisi les gradins.
    Bonne fin de saison contre ROQUETTES le 26.

    Posté par SUPPORTER CSB, 13 mai 2007 à 20:56 | | Répondre
  • aucun

    On y est allé un peu fort certes...mais ce que nous avons entendu chez vous nous le pardonnons pas...Nous sommes francais a part entiere et il est dur que rentrer chez soit si on y est deja...Pour ta gouverne ecoute ca...on etait dans les douche je devais surement discuter avec toi ou d'autres personnes de ta team lorsque le numero 9 de chez nous s'est mis a crier...un des responsables de votre team est allé voir notre coach lui disant: "va vite calmer tes joueurs sous la douche y'a un RATON qui les agresse" je crois que ce n'est pas seulement votre public qui est gangrené...a bon entendeur...

    Posté par numero14, 02 juin 2007 à 13:41 | | Répondre
Nouveau commentaire